Aller au contenu

Apple & Google, la bataille des annonces

Un mois après la Keynote dédiée principalement aux iPhone et à l’Apple Watch, c’est celle axée sur les évolutions des iPad (Air et Mini) mais aussi des Mac ou de MacOS qui a eu lieu. Mais c’était sans compter avec Google qui a décidé de faire des annonces la veille de l’évènement Apple, essayant ainsi de perturber la communication du géant à la pomme. Ce dernier a répondu via une « fuite » lors des annonces de Google. Maintenant que cette bataille de communicants est terminée, voyons ce qu’ils nous ont présenté.

Côté matériel

Nous commencerons donc avec Apple qui, après s’être gargarisé sur les ventes d’iPhone 6, a présenté ses nouveaux matériels : l’iPad Air 2, l’iPad Mini 3, l’iMac Retina 5K et le nouveau Mac mini. Autant le dire toute de suite : il n’y a rien de particulier à attendre de cette Keynote.

Le premier à sortir du bois est donc l’iPad Air 2 dont les spécifications sont les suivantes :

  • Une épaisseur de seulement 6,1 mm (contre 7.5 de la précédente)
  • Puce A8X
  • Capteur de 8 Mpixels, ouverture à f/2.4, enregistrement 1080p
  • Wi-Fi passe en version 802.11ac MiMo (866 Mb/s)
  • 4G à 150 Mb/s(pour les versions mobiles bien sur)
  • Touch ID est désormais de la partie (donc Apple Pay aussi)
  • Autonomie serait portée à 10h (à vérifier !)

20141021_Google-Apple_03

Ils seront livrés avec iOS 8 (forcément !), en 3 couleurs (Argent, Or, Gris Sidéral) et pour des tarifs allant de 499 € (16 Go) à 825 € (128 Go et 4G).

Attention, tout comme pour l’iPhone 6 (Plus), il n’y a plus de version en 32 Go !!!

 

C’est ensuite à l’iPad Mini 3 de faire son show :

20141021_Google-Apple_04Et là, c’est le drame : ce nouvel iPad Mini est exactement le même que la version précédente, la seule différence réside dans la présence du Touch ID !! On se demande encore pourquoi le présenter s’il n’y a aucun apport à la version précédente !

Cet épisode n’est pas sans rappeler l’histoire de l’iPad 3 et son le changement de connectique en cours de vie (passage au Lightning).
Ces deux iPad comportent une autre nouveauté non mentionnée par Tim Cook lors de la Keynote : la présence d’une carte SIM Apple universelle. Celle-ci permettrait, aux USA et au Royaume-Uni (dans un premier temps), de choisir un forfait parmi plusieurs opérateurs directement depuis la tablette. Une façon pour Apple de s’intercaler entre les opérateurs et les utilisateurs. Résultat immédiat de cette découverte, l’action de Gemalto, le premier fabricant mondial de cartes SIM, a plongé.

 

Après les appareils mobiles, retour au bureau avec le nouvel iMac dénommé iMac Retina 5K. Celui-ci possède, comme son nom l’indique, un écran Retina de 27″ et 5mm d’épaisseur ayant une résolution 5K, soit 5120 x 2880 pixels !

Les autres composants restent bien plus classiques :

  • Processeur Core i5 Quadcore à 3,5 GHz (en option, un i7 à 4 GHz)
  • Puce graphique Radeon M290X accompagnée de 2 Go de mémoire GDDR5 (en option, une Radeon M295X avec 4 Go de mémoire GDDR5)
  • 8 Go (2 x 4 Go) de mémoire DDR3 à 1 600 MHz (en option, 16 ou 32 Go)
  • Disque dur de 1 To avec la technologie Fusion Drive
  • Caméra FaceTime HD

20141021_Google-Apple_05

Et cette machine milieu de gamme (hormis l’écran, nous sommes bien d’accord) sera vendue pour la modique somme de …. 2 599 € !!!!!

Concernant les tarifs des écrans 4K, Tim Cook a prétendu que l’on ne trouve pas d’écran potable à moins de 3000€… On peut donc se demander si son iMac est vraiment potable… De plus, les sources 4K/UHD n’étant toujours pas disponibles, on se demande bien à quoi pourra servir un tel affichage. Pour la retouche photo professionnelle ?

 

Pour terminer, Tim Cook a présenté l’évolution du Mac Mini :

  • Processeur Intel bi-coeurs au choix : i5 à 1,4 GHz / 2,6 GHz / 2,8 GHz ou un i7 bicœur à 3 GHz
  • 4G de RAM DDR3 (extensible à 8 et 16 Go)
  • Puce HD Graphics 5000 ou Iris (en fonction du modèle choisi)
  • Wi-Fi 802.11ac
  • Connectique : 2 ports Thunderbolt 2 (jusqu’à 20 Gbit/s), 4 ports USB 3 (jusqu’à 5 Gbit/s), 1 port HDMI, 1 lecteur de carte SDXC, 1 port Ethernet Gigabit, 1 entrée audio, 1 prise casque, 1 récepteur infrarouge.

Les dimensions sont de 3,6 x 19,7 x 19,7 cm (hauteur x Largeur x Profondeur) pour un poids d’environ 1,2 kg. Le tout pour un tarif débutant à 499 €.

20141021_Google-Apple_10  20141021_Google-Apple_11

Il est conseillé de faire extrêmement attention dans le choix de votre configuration car processeur et mémoire vive étant directement soudés à la carte mère, il sera donc impossible de les changer par la suite.

Et du côté logiciel ?

Du côté softawre, Apple a annoncé la sortie d’iOS 8.1 activant Apple Pay aux USA pour le 20 octobre (avant-hier donc). Si la sortie du service de paiement n’est pas d’actualité dans les autres pays pour le moment, Tim Cook a précisé que quelques centaines de banques et de boutiques devraient rejoindre cette aventure financière.

Autre information : c’est au mois de novembre que les développeurs pourront commencer à coder des applications pour l’Apple Watch avec la diffusion du SDK WatchKit.

Dernier point, la nouvelle mouture du système d’exploitation maison, OS X Yosemite. Celui ci a également été mis à disposition en début de semaine. Il permet d’étendre la fonction « continuité » d’iOS 8.1 aux utilisateurs d’ordinateurs de bureau.

 

Le parasitage de Google

Comme nous le disions en introduction, la semaine dernière fut donc une semaine de bataille de communicant des deux mastodontes : Google a ainsi annoncé (la veille de la Keynote Apple) ces nouveaux matériels et la nouvelle mouture d’Android.

Tout d’abord, la nouvelle génération de Nexus : les versions 6 et 9.
Comme son nom l’indique, le Nexus 6 est le nouveau smartphone fabriqué par Motorola.

Les améliorations par rapport au modèle précédent portent notamment sur :

  • Écran de 5,96″ (2560 x 1440 px – QHD et AMOLED)
  • Processeur SnapDragon 805 (quadcore à 2,7 GHz)
  • Stockage de 32 ou 64 Go
  • Capteur optique de 13 Mpixels (HDR+, ouverture f/2.0 et stabilisation optique de l’image) à l’arrière et de 2 MPixels à l’avant
  • Batterie de 3220 mAh (permettant une autonomie de plus de 24h… à vérifier)

20141021_Google-Apple_07 20141021_Google-Apple_06

De plus, l’appareil est équipé de la technologie de charge rapide de Qualcomm autorisant une récupération de 6 heures d’autonomie en seulement 15 minutes.

Ce smartphone/phablette est le seul au monde à atteindre ces dimensions, et on peut finalement se demander s’il sera vraiment facile à utiliser.

Aucune idée concernant la quantité de mémoire vive embarquée dans l’engin, mais le prix annoncé du modèle de base marque une grosse rupture par rapport à ses prédécesseurs : 649 $ !!!

 

Le Nexus 9 quant à lui, est une tablette fabriquée par HTC. Ses principales spécifications sont les suivantes :

  • Affichage d’une diagonale de 8,9″ (2048 x 1536 px) au format 4:3
  • Puce Tegra K1 NVIDIA à 2,3 GHz avec une partie graphique Kepler
  • 16 ou 32 Go de stockage
  • Capteurs optiques de 8 MPixels à l’arrière et de 1,6 Mpixels en façade

 

 20141021_Google-Apple_09  20141021_Google-Apple_08

 

Côté tarifs, La fourchette varie entre 399 € (Wifi et 16 Go) et 569 € (4G et 32 Go). Il est disponible en précommande depuis le 17 octobre pour une livraison le 3 novembre.

 

En partenariat avec Asus, Google ressuscite le Nexus Q et le nomme Nexus Player. Fonctionnant sous Android TV, celui-ci semble clairement présent pour chasser sur les terres de l’Apple TV. Ce boitier multimédia circulaire (diamètre de 12 cm, soit le même qu’un DVD) de 235 g renferme :

  • Un processeur Intel Atom quatre cœurs à 1,8 GHz (64 bits et 22 nm)
  • 1 Go de RAM
  • 1 GPU  Imagination PowerVR Series 6
  • Un stockage de 8 Go
  • une sortie HDMI
  • 1 port micro USB
  • Wi-Fi 802.11ac (MiMo)
  • Bluetooth 4.1

A noter qu’il n’y a pas d’autre connectique (pas de port réseau Ethernet) et qu’il intègre BoomSound (technologie de HTC) qui est censée améliorer la qualité sonore de l’appareil.

20141021_Google-Apple_01  20141021_Google-Apple_02

Le Nexus Player sera livré en standard avec une télécommande Bluetooth, un micro avec fonctionnalité « Voice Search ». Un Gamepad permettant de jouer aux jeux Google Play sera disponible en option.

 

Enfin, Google a présenté la toute dernière version de son système d’exploitation Android 5.0 : Lollipop. Celle-ci est livrée en standard avec les Nexus présentés plus haut et pourra être déployée sur les autres modèles existants. Cette version 5.0 instaure une nouvelle interface « Material Design ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *