Aller au contenu

Des drones pour accéder à Facebook ?

Les drones, ces plus ou moins petites machines quasi autonomes, prennent de plus en plus de place dans notre espace. D’abord l’apanage des militaires, ils sont maintenant accessibles au grand public et aux entreprises dont les projets de livraison les utilisant fleurissent un peu partout. Aujourd’hui, nous apprenons que le géant des réseaux sociaux serait en pleines discussions pour le rachat d’un fabricant, Titan Aerospace.

Cette société est spécialisée dans la conception et la fabrication de drones solaires qui peuvent rester en l’air pendant 5 ans sans redescendre une seule fois.

D’après les informations que le site TechCrunch a réussi à se procurer, Facebook étant l’un des principaux soutient de « Internet.org » (une initiative dont le but est d’apporter une infrastructure permettant un accès internet abordable sur tout le globe), l’utilisation de 11000 drones solaires permettrait au réseau social de déployer une infrastructure aérienne en vue de fournir un accès internet, dans un premier temps, au continent africain.

140304_FB-Drone_01

Titan Aerospace a confirmé que des discussions étaient en cours et une source bien informée rapporte que la transaction pourrait se faire pour un montant avoisinant les 60 millions de dollars.

Ces drones solaires sont ce que l’on appelle des satellites « atmosphériques ». Ils peuvent effectuer la plupart des opérations d’un satellite « normal » tout en étant moins cher. Ces satellites pourraient également servir à la surveillance météo, à l’imagerie terrestre ou aux communications.

Il est important d’utiliser le terme « satellite » pour la simple raison que l’idée est que ces aéronefs soient positionnés à une altitude supérieure à 60 000 pieds, qui est l’altitude maximum d’un espace aérien et au delà de laquelle les autorités américaines n’interviennent pas. Ceci étant une manière de conserver la totalité du contrôle de ce nouveau réseau. Bien entendu, il restera à régler les problématiques d’envoi de ces drones à ces altitudes élevées.

140304_FB-Drone_02

Ce projet vient concurrencer directement le projet de Google basé sur des ballons sonde et non des aéronefs.

A noter que si l’on combine ce projet avec le rachat récent de WhatsApp, il se pourrait bien que Facebook en fasse une base de communication via les drones solaires.

Une réflexion au sujet de « Des drones pour accéder à Facebook ? »

  1. Julien G. dit :

    Merci beaucoup. J’adore l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *