Aller au contenu

LG G-Flex, un smartphone qui s’auto-répare

Nous vous avons récemment parlé du nouveau smartphone incurvé LG : le G-Flex. Petit à petit, le constructeur coréen dévoile les propriétés dont il a doté ce smartphone et force est de constater qu’au delà de la courbe prononcée du téléphone, celui-ci recèle bien d’autres qualités.

C’est par une vidéo mise en ligne sur youtube que nous avons découvert ces innovations assez surprenantes, et reconnaissons-le, bienvenues.

Image de prévisualisation YouTube

A la lecture du communiqué, j’avais, je l’admets, pris pour de la promotion commerciale l’affirmation selon laquelle le revêtement élastique qui recouvre la coque arrière permettrait à ce G-Flex de s’auto-réparer. Certes me direz-vous, nous ne savons pas quel est le modèle de smartphone maltraité sur la partie gauche de la vidéo par cette brosse en bronze mais reconnaissez que la comparaison est assez ahurissante après 3 minutes de torture.

131118_gflex_01

La seconde partie de cette vidéo répond à une inquiétude que j’avais exprimé en privé et qui concernait la résistance de l’écran incurvée.

Les trois tests successifs effectués à l’aide de poids de 8, 16 puis 32 kg montrent la capacité de la dalle incurvée à retrouver sa courbure d’origine. Sauf erreur, il s’agit là d’une première pour ce qui est d’intégrer les plastiques à mémoire de forme dans la conception d’un smartphone.

131118_gflex_02

J’émettrai toutefois une réserve par rapport à ce second test : qu’advient-il du téléphone si celui-ci est posé sur le dos, poids par dessus ? Il résiste ou il finit à l’état de crêpe technologique ? 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *