Aller au contenu

Mobile World Congress : Jour 1 – Fin

Le Mobile World Congress 2014 ouvert depuis hier à Barcelone a ouvert comme une brèche dans la presse, et depuis, les annonces de nouveaux produits ne cessent d’être faites. Nous avons évoqué précédemment les plus importantes de la première journée, et nous allons essayer de résumer ici toutes les autres annonces faites.

Cette news est un condensé des présentations non détaillées auparavant, nous aurons probablement l’occasion de revenir sur ces produits dans quelques semaines.

On commence par Qualcomm, fondeur bien connu, qui annonce ces nouvelles générations de processeurs (processeur que l’on retrouve principalement dans les smartphones comme le Galaxy S5) :

  • Le premier est le le Snapdragon 801 successeur du Snapdragon 800. Ce modèle intègre un processeur Quad-Core Krait 400, un processeur graphique Adreno 330, une puce WiFi ac et une puce 4G LTE de Catégorie 4. Celui ci est compatible avec le codec H.265 en 1080p et les capteurs optiques de plus grande capacité.
    Les gains de performance s’échelonne de +14% à +45%
  • Snapdragon 615 & 610 : ces deux puces 64 bits sont destinées au marché des smartphones haut de gamme. Comme le SnapDragon 801, elles intègres Wifi, 4G LTE ainsi qu’une puce graphique Adreno 405 ce qui lui permet de gérer les hautes résolutions (supérieure à 1080p) ainsi que DirectX et OpenGL

Ensuite, Lenovo a annoncé hier, en plus de ses smartphones, une mise à jour de sa Yoga Tablet : c’est principalement l’affichage qui est updaté, en passant d’une dalle HD (720p) à Full HD (1080p). Viennent ensuite le passage à un processeur Quad-core à 1,6 GHz de chez Qualcomm, un upgrade du capteur optique à 8 MPixels. La tablette se dénommera désormais « Yoga tablet 10 HD+ » et devrait voir son prix augmenter d’environ 50€.

140226_MWC-Lenovo_01


Après la présentation des nouveaux Xperia, Sony a présenté, de manière plus complète qu’au CES, son bracelet connecté : le SmartBand. Ce dernier enregistre, via l’appli « Lifelog », toute votre vie : que vous fassiez du sport, que vous vous déplaciez et même quand vous dormez ! Vous pourrez bien entendu provoquer l’enregistrement pour un moment qui vous semble important grâce à un bouton positionné sur le bracelet. Il est équipé d’une puce NFC lui permettant de communiquer avec votre Xperia (au hasard) et est résistant à l’eau. Le Sony SmartBand a été annoncé pour mars à un tarif de 99€.

140226_MWC-SonySB_01


Ce 24 février, Nokia n’a pas présenté que 3 smartphones de la gamme X (X, X+ et XL) mais également la gamme Asha avec les modèles Asha 220 et Asha 230. Ces deux appareils sont destinés à l’entrée de gamme, et cela se voit très rapidement sur le Asha 220 qui dispose d’un écran de 2,4″ sous lequel apparaît un clavier numérique, à la manière de ce que faisait le constructeur au début du siècle (mais, si vous avez bien déjà vu un Nokia 3210 😉 ). Équipé d’un capteur 2 MPixels et compatible 3G, ce téléphone vous donnera directement accès à Twitter et Facebook. Le tarif annoncé est de 29€.

Le Asha 230, quant à lui, dispose d’un écran tactile (sans clavier donc) de 3″ et d’un capteur optique de « seulement » 1,3 MPixels. Il intégrera des appli « sociales » telles que Twitter, FaceBook, WhatsApp, Line…

140226_MWC-Nokia_01 140226_MWC-Nokia_02


Mozilla était également présent avec son Firefox OS disponible sur plusieurs smartphones entrée de gamme. Et la fondation présente un projet plus qu’un produit : un prototype de 3,5″ de diagonal avec un capteur de 2 MPixels ainsi que Wifi et Bluetooth, le tout entraîné par Firefox OS. Le but du projet est d’arriver à proposer un smartphone à 25$. A voir si ce projet aboutira.


Après avoir présenté son Galaxy S5 et les joujoux connectés, le fabricant coréen a également présenté un autre smartphone plus abordable : le Galaxy Core 4G. Poussé par un processeur Quad-core et 1 Gb de mémoire vive, il a une capacité de stockage s’élevant à (seulement) 8 Gb extensible. On ajoute à cela un capteur optique de 5 MPixels, une puce 4G et une autre NFC, et l’on obtient un produit milieu de gamme très honorable pour un prix et une disponibilité non annoncés.

140226_Samsung-Core_01


Wiko, société française détenue à 95% par un constructeur chinois inconnu, présente son smartphone 4G : le Wax. Cet appareil a cela de particulier qu’il est l’un des premiers à intégrer un processeur Tegra 4i de NVIDIA ! Ce dernier est un Quad-core tournant à 1,7 GHz avec 1 Gb de RAM et 4 Gb de stockage extensible. Un écran de 4,7″ assure l’affichage en HD et 2 capteurs photos sont présents : 8 MPixels à l’arrière et 5 à l’avant. Le prix devrait se situer sous les 200€.

140226_MWC-Wiko_01


Ce MWC est aussi l’occasion pour le français Alcatel de présenter 3 nouveaux smartphones pour sa gamme POP : OneTouch Pop S3, S7 et S9.

  • Le OneTouch Pop S3 embarque un processeur Quad-core à 1,2 GHz, dispose d’un affichage en 480×800 sur un écran de  4″ et un capteur optique de 5 MPixels.
  • Le OneTouch Pop S7 est également poussé par à Quad-core, mais à 1,3 GHz. l’affichage est assurée par un écran à dalle IPS de 5″ dont la résolution est de 960×540 et le capteur optique est de même capacité que son petit frère.
  • Pour terminer, le OneTouch Pop S9 aura droit, comme le Pop S3, à un processeur Quad-core à 1,2 GHz. L’écran augmente encore en taille pour atteindre 5,9″ et une résolution HD. Le capteur optique s’améliore lui aussi pour atteindre 8 MPixels.

Pour tous ces modèles, les quantités de mémoire vive et les capacités de stockage sont inconnues. Les tarifs varieront de 149€ à 289€.

140226_MWC-Alcatel7S_01


Geeksphone (entreprise espagnole) et Silent Circle (éditeur d’outils de sécurité) ont présenté le smartphone pour lequel ils se sont associés : le Blackphone. Celui-ci ne se distingue pas vraiment par sa configuration matérielle : il embarque un processeur Quad-core à 2 GHz avec 2 Gb de mémoire vive et 16 Gb de stockage. L’écran est à dalle IPS de 4,7″, le capteur optique à 8 MPixels et il est compatible 4G.

Son intérêt réside particulièrement dans le fait qu’il est ultra sécurisé. Conséquence des différentes affaires d’espionnage électronique, ce genre de solution est de plus en plus développé. Le système d’exploitation utilisé est une version remaniée d’Androïd qui se nomme PrivatOS. Il est accompagné d’un certain nombre d’outils dédié à la sécurité permettant, entre autres, de chiffrer toutes les communications (appels, sms, mails,…) pour peu que le destinataire possède également les logiciels utilisés. Afin de vraiment pouvoir les utiliser, le Blackphone est livré avec 3 licences à offrir. Le tarif prévu serait d’environ 629$.

140226_MWC-BlackPhone_01 140226_MWC-BlackPhone_02


Huawei, célèbre société chinoise très active dans les réseaux et télécoms, a dévoilé 1 smartphone, 2 tablettes et 1 bracelet connecté lors de cette première journée. Commençons par le Ascend G6. Ce nouveau smartphone est destiné au milieu de gamme. Équipé d’un processeur 4 cœurs cadencé à 1,2 GHz épaulé par 1 Gb de mémoire vive. Le stockage est de 8 Gb extensible par micro-SD, les capteurs optiques ont une capacité de 8 MPixels au dos, et 5 MPixels à l’avant.

En ce qui concerne les tablettes, le fabricant chinois présente tout d’abord la MediaPad X1 qui est équipée d’un Quad-core à 1,6 GHz. L’affichage HD est assuré par une dalle IPS de 7″ et une puce graphique Mali 450, un capteur de 13 MPixels (de chez Sony) est installé au dos et un 5 MPixels à l’avant.

La deuxième tablette est la MediaPad M1. La dalle IPS de 8″ permet d’afficher de la HD (720p) alors que la puissance centrale est assurée par un Quad-core à 1,6 GHz. Les capteurs optiques sont moins performant que la X1 : 5 MPixels en dorsal et 1 MPixels en frontal. Cela permet surement de faire de la place au slot SIM et à la puce 4G intégrés.

Dernier joujou, le très à la mode bracelet connecté. Huawei nous propose le TalkBand B1. Celui ci vous permettra d’estimer l’énergie dépensée (il embarque un podomètre) et la qualité de votre sommeil. Petite nouveauté : vous pourrez utiliser un petit module logé dans le bracelet et qui fera office d’oreillette Bluetooth ! Le prix de vente devrait se situer autour de 100€.

140226_Huawei-G6_01 140226_Huawei-X1_01 140226_Huawei-M1_01


Nous allons maintenant aborder les annonces HTC : lors de cette première journée, HTC nous a présenté deux modèles, les Desire 610 & 816. Si le premier est un smartphone milieu de gamme, le second en revanche, est plutôt une phablette (que je déteste ce mot): le Desire 610 est poussé par un processeur 4 cœurs cadencé à 1,2 GHz associé à 1 Gb de mémoire vive. Le stockage est fixé à 8 Gb extensible par micro-SD, l’affichage est assuré par un écran de 4,7″ à dalle IPS et 2 capteurs optiques sont présents : 8 MPixels en dorsal contre 1,3 MPixels en frontal. Bien entendu, ce smartphone est compatible 4G et sera vendu à environ 300€.

Le Desire 816 est architecturé autour du même processeur que le 610, avec 1,5 Gb de RAM et un stockage identique (8 Gb + micro-SD). L’écran de 5,5″ est constitué d’une dalle IPS HD (1280×720), l’appareil photo dorsal a une capacité de 13 MPixels et le frontal, de 5 Mpixels. Cette phablette intègre également une puce 4G et devrait coûter un peu moins de 400€.

140226_MWC-HTC_02 140226_MWC-HTC_01


A présent, parlons de la conférence de Fujitsu : le constructeur est le seul (à ce que je sache) qui ait sorti un smartphone pour les seniors en 2013. Etant satisfait du résultat de smartphone sous Androïd très modifié, la société nippone a décidé d’en concevoir une seconde version. Le bouzin sera équipé d’un processeur 4 cœurs, intégrera une puce 4G et la techno NFC. L’interface rappelant de vraies touches sera bien évidemment l’argument de vente de ce Stylistic 2. La sortie serait prévue en automne.

Le constructeur a également présenté 2 nouvelles technologies encore à l’état de prototype. La première est un concept d’écran pouvant transmettre des sensations sous les doigts à l’aide d’ultrason. Il sera alors possible de sentir une surface plus ou moins lisse sous ses doigts. C’est ce que l’on appelle un écran haptique. La deuxième technologie présentée est une sorte de gant connecté que l’on enfile que par un doigt. On se rapproche déjà plus de la tendance actuelle des objets connectés. Ce gant serait équipé d’un accéléromètre de la technologie NFC et pourrait interagir avec d’autres dispositifs tel que des Google Glass.

140226_MWC-Fujitsu_01


Et voici venu le tour du constructeur russe, Yota. Un prototype de la nouvelle version de son YotaPhone a été présentée ce lundi. Ce dernier conserve la particularité d’avoir 2 écrans distincts.

Le premier écran (AMOLED) a une diagonale de 5″ et se trouve sur la face avant du YotaPhone 2 alors que le deuxième écran (à encre électronique, comme les liseuses) de 4,7″ se situe à l’arrière. L’intérêt de ce deuxième écran est principalement de réaliser des économies d’énergie en affichant certains contenus comme les mails reçus, les SMS ou autres notifications. Pour le reste, l’appareil est poussé par un processeur Quad-core à 2,3 GHz (SnapDragon 800) et possède un capteur optique de 8 MPixels. Les quantités de mémoire (RAM et stockage) ne sont pas connues mais devrait rester dans le classique (surement 1 à 2 Gb en mémoire vive et 16 Gb en stockage). L’appareil présenté étant un prototype, il est possible qu’il finisse par embarquer les nouveaux processeurs présentés à ce salon.

140226_MWC-YotaPhone_01


Thomson, que l’on ne présente plus, nous a également gratifié de son premier smartphone certifié Google, le Tlink 455. Celui-ci est architecturé autour d’un processeur Dual-core à 1,3 GHz épaulé par 1 Gb de mémoire vive. L’affichage est assuré par un écran de 4,5″ dont la résolution est de 854×480 et le stockage assuré par 4 Gb extensibles par micro-SD. Ce smartphone entrée de gamme sera disponible d’ici peu pour environ 150€.

140226_MWC-Thomson_01


Hécatombe d’annonces lors de ce MWC, HP entre dans la danse en annonçant 2 tablettes, 2 phablettes et 1 PC. Tout d’abord, la HP Elite Pad 1000 G2 : cette tablette est propulsé par un processeur Atom (pas de précision sur la fréquence) avec 4 Gb de mémoire vive. L’affichage est assuré par un écran de 10,1″ en 1920×1200 (Full HD) et tournera sous Windows 8.1 (!). La version Pro Pad 600 comme son nom l’indique, sera destinée aux pros avec des ajouts orientés sécurité. Ces modèles seront proposé avec 64 ou 128 Gb de stockage.

Ce fut également l’occasion pour le constructeur de présenter 2 nouvelles phablettes : HP Slate 6 VoiceTab et HP Slate 7 VoiceTab. Sorties en janvier de l’autre côté de l’Atlantique, elles tournent avec un processeur Quad-Core Marvel et ont des tailles d’écran de, comme l’indique leurs noms, 6″ et 7″.
On termine avec le PC : le HP Pavilion11 x360 est un ordinateur portable dont l’écran peu s’orienter à 360°. Il est architecturé autour d’un Celeron N2820 ou d’un Pentium N3520 et d’un écran à dalle IPS de 11″ en HD (1366×768). Il devrait être affiché à 399€.

140226_MWC-HP_01 140226_MWC-HP_02 140226_MWC-HP_03 140226_MWC-HP_04


Nous terminons ce tour des annonces par la société ZTE. Le constructeur a donc présenté 2 smartphones : le Grand Memo II et l’Open C.

Le premier est poussé par un processeur Dual-core SnapDragon 400 avec 2 Gb de mémoire vive et 16 Gb de stockage extensible par micro-SD. L’écran est composé d’une dalle IPS de 6″ HD (720p) et un capteur optique de 13 MPixels est de la partie. Ce portable est compatible 4G et tournera sous Androïd 4.4.

Le deuxième smartphone de la marque, l’Open C, embarque un processeur SnapDragon 200 à 1,2 GHz associé à 512 Mo de mémoire vive. L’écran de 4″ restitue l’image dans une résolution de 800×400 et un appareil photo de 2 MPixels est intégré. Ce smartphone d’entrée de gamme a la particularité de tourner sous Firefox OS.

Aucun prix ni date de sortie annoncés.

140226_MWC-ZTE_01 140226_MWC-ZTE_02

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *