Aller au contenu

[REVIEW] LEGO 40298 – Polybag DJ (Star Wars)

Bonjour à tous, aujourd’hui je vous propose la review du polybag 40268 dans la gamme Star Wars : DJ.
Ce polybag, sorti en 2018, est composé de 22 pièces. Il sera offert courant 2018 dans les LEGO Store physiques et sur le S@H pour tout achat dans la gamme LEGO Star Wars.


Le personnage :

  • DJ

Humain entre deux âges, il cultivait un air négligé de voyageur galactique blasé. Vêtu simplement, comme l’attestait son col détendu, il aimait porter de vieilles bottes très fonctionnelles et un long pardessus usé, l’ensemble étant de couleur sombre, probablement pour mieux se fondre dans la masse. Il semblait toutefois cacher son jeu. En effet, il arborait à l’annulaire droit une bague d’ambre provenant de Trammis III, dont on ignore s’il l’avait obtenu sur la planète ou s’il avait eu autrement. Et, en tant que droitier, il portait un holster à la cuisse droite, habilement dissimulé par son manteau, bien qu’il ne s’en serve que très rarement. Même son bégaiement occasionnel ressemblait davantage à un tic qu’à un défaut de prononciation.
Peu de choses étaient connues à son sujet à l’exception du fait que DJ n’était pas son véritable prénom. En effet, il tirait ce pseudonyme de la plaque métallique qu’il arborait sur son chapeau de baroudeur, portant l’écriture « DON’T JOIN ». Ces deux seuls mots résumaient parfaitement sa philosophie, au point que les initiales le définissent, car DJ refusait de s’affilier à quelque camp que ce soit. À ses yeux, Résistance ou Premier Ordre ne valaient pas mieux l’un que l’autre, les concepts de gentils ou de méchants ne faisaient que l’amuser.
Voleur et hacker expert, il ne se formalisait même pas à l’idée d’accumuler ou perdre de grandes sommes d’argent, pas davantage que lorsqu’il se faisait incarcérer. Cynique, DJ prétendait simplement que la chance était du côté des riches, dont il faisait presque ironiquement partie en raison de ses talents. Avec ses clés squelettes et ses cartes de piratage, il était en mesure de s’évader et de s’infiltrer n’importe où et n’hésitait pas à s’en vanter. Il put en faire la démonstration peu après la bataille de D’Qar alors que deux Résistants, Rose Tico et Finn, furent envoyés dans la cellule de Canto Bight où il dormait.

Packaging :

Sur le polybag, DJ est mis en situation sur son socle et un fond rouge. On a connu mieux comme décors. Les logos LEGO et Star Wars sont présents sur le bandeau en haut du polybag, ainsi que les trois héros de la nouvelle trilogie

Contenu :

A l’intérieur, on trouve un sachet de pièces, un sticker avec le nom de la figurine, un décor de fond et une notice de montage.


Minifigure :

La minifig de DJ Code Breaker est joliment réalisée : les sérigraphies sont nettes et précises. Par contre, le visage  n’a rien de ressemblant avec Benicio Del Toro.

De dos, peu de détails même si on retrouve le motif du col de la veste.


DJ sur son stand de présentation.

Mise en situation :

R3-M2, le Scarif Stormtrooper et DJ avec leurs stands accolés (image trouvée sur internet).


AVIS :

LEGO persiste et signe avec la série ouverte par R3-M2 et le Scarif Stormtrooper. Néanmoins, cette figurine exclusive n’a rien de transcendant et ravira uniquement les collectionneurs et/ou fans complétistes. Pour les autres, le corps de cette Minifig pourra servir très facilement pour faire des personnages customs.
Encore une fois, dommage que LEGO n’ait pas sérigraphié la Tile noire comme sur les sets Architecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *